Aucune description disponible.

La pandémie qui met à mal Halloween, le comble de l’horreur

  La nuit d’Halloween approche à grands pas et avec elle une inquiétude grandit. Cette torpeur qui nous guette ne saurait être plus propice en cette période où l’horreur est maîtresse. La fête d’Halloween tremble  face à la COVID-19, mais elle ne flanche pas et son esprit revient nous hanter à nouveau cette année. Le Cannelé d’Adresses te propose d’explorer les contrées de cette fête mythique et emblématique, pour embrasser l’obscurité.

Hooky Spooky !

  En manque d’inspiration ? Épuisé d’avoir cogité pendant tout un confinement, votre créativité s’est envolée ? Nous avons la solution !

Dorian, membre du pole rédaction du Cannelé, a retrouvé deux artistes bordelais pour vous proposer un shooting haut en couleurs ! La première artiste, Persephone 2.0, membre de la maison Drag La Morgue Is Dead, a esquissé un sourire angélique, vêtue telle une veuve religieuse. Dans un clair obscur aussi séduisant qu’angoissant, sa présence vous ensorcelle.

Aucune description disponible.

Aucune description disponible.

Aucune description disponible.

Dorian notre rédacteur, ou Brigitte Bordeaux selon l’heure à laquelle vous la croisez, s’est donc également prêté au jeu. Le jour rédacteur, le soir Drag Queen, notre fidèle membre s’est attelé à la tâche et égaye ce tableau plus sombre. En revêtant une allure balançant entre Monsieur Loyal et Pierrot, à la fois directeur de cirque et arlequin. Un humour noir cinglant émane de ce personnage coloré, qui arbore un air narquois ne vous laissant pas sans frissonner.

Aucune description disponible.

Aucune description disponible.

 

Aucune description disponible.

Enfin la dernière, mais pas des moindres :

Carmen Santa Cruz, membre de La Casa Drag, est une Drag Queen bordelaise, tout droit venue de la Colombie. Elle nous présente un costume typique de « Santera », le résultat d’un mélange de religions, entre le catholicisme et la « Yoruva », une religion issue des descendants d’esclaves africains. La fumée de son cigare s’évapore tel de l’encens et elle emprisonne votre âme dans ses yeux blancs laiteux. La prestance et l’élégance de cette femme se mêle à une étrange aura, comme si le sort avait été jeté en un regard. Une véritable Méduse contemporaine !
Aucune description disponible.
Aucune description disponible.
Aucune description disponible.

C’est un immense Merci que le Cannelé d’Adresses présente à ses artistes qui ont énormément travaillé pour fournir ces photos de qualité ! Nous espérons vous avoir imprégné d’une inspiration nouvelle et nous attendons les photos de vos costumes et de vos maquillages pour l’occasion !

N’hésitez pas à aller vous abonner aux comptes Instagram de ces trois personnes talentueuses :

@persephone2.0_ @carmen.santa.cruz @_brigittebordeaux_

Le frisson même sous votre plaid…

  L’heure du confinement a sonné et avec elle, tous les espoirs de célébrer la fête de l’horreur se sont envolés… Mais pas de panique (ou peut-être que si) parce qu’on te réserve une petite set-liste des meilleures films et séries à regarder depuis ton divan pour te mettre dans l’ambiance !

Cinéma

  On commence avec les grands classiques ! Pour les nostalgiques des débuts de l’horreur au cinéma, nous avons demandé conseil à Tristan Gros Piotto, professeur de cinéma à l’Université du temps libre (Université de Bordeaux), professeur de théâtre au Cours Florent ainsi que metteur en scène et scénariste des Fanatiques.

  Il nous livre une liste exhaustive, inscrite dans la temporalité de ce genre cinématographique : nous commençons par le cinéma muet avec Le cabinet du Docteur Caligari (1920) de Robert Wiene et Nosferatu le Vampire (1922) de Friedrich Wilhelm Murnau.

  Puis l’oeuvre mythique en noir et blanc de George A. Romero, La Nuit des Morts-Vivants (1968) ouvre la porte à de nouvelles créations inventant et réinventant le style : L’Exorciste (1973) de William Friedkin, Massacre à la Tronçonneuse (1974) de Tobe Hooper, The Rocky Horror Picture Show (1975) de Jim Sharman et Suspiria (1977) de Dario Argento.

  Le slasher, le gore ou encore la science-fiction élargissent une fois de plus les possibilités du cinéma de l’horreur et dessinent une nouvelle vague de films cultes : Halloween, Frankenstein, Psychose, Saw, Scream, The Thing, The Ring, Carrie, Shinning, Alien le Huitième Passager, REC… Ces films et sagas sont des incontournables qui ont souvent été réinterprétés et qui seront pour vous un réel terrain de jeu lors de vos séances douillettes.

 Séries

  Du côté des séries, nous ne sommes pas en manque ! Netflix et Amazon Prime nous régalent cette année avec de nombreuses nouveautés.

  Commençons par l’ambassadeur de la plateforme de streaming qu’est Netflix avec la nouvelle série française Révolution. Celle-ci mêle à la fois fiction historique, avec la reprise de l’Histoire de la liberté française, et atmosphère sinistre avec une flopée de morts-vivants, de quoi intriguer fortement. Également, on assiste à la sortie de The Haunting of Bly Manor qui succède à une première saison, The Haunting of Hill House. C’est une pure histoire de maison hantée à la hauteur de Manor House, la première saison de American Horror Story, série emblématique du genre cinématographique de l’horreur à retrouver sur la plateforme intégralement.

  Chez Amazon Prime, on ne chôme pas non plus : Swamp Thing, série reprenant la création de DC Comics, nous offre un portrait nouveau de la créature du marais avec de nombreux clins d’œil aux anciennes adaptations. De même, la sortie de The Purge, série qui s’inscrit dans la mythologie des films de American Nightmare. Cette série expose une dystopie où le crime est dépénalisé le temps d’une soirée et est idéale pour vivre un pur suspens haletant. Enfin, The Walking Dead : World Beyond qui, de même, s’inscrit dans la lignée de ses prédécesseurs que sont The Walking Dead et Fear The Walking Dead. Cette fois-ci, les personnages forment la première génération post-apocalyptique.

En supplément, le Cannelé vous recommande des classiques un peu plus édulcorés mais tout aussi flippants tels que Les Nouvelles Aventures de Sabrina (Netflix), Stranger Things (Netflix) ou encore le Simpson Horror Show sur (Disney+).

 

Le Cannelé d’Adresses et vous !

 

  Suite aux annonces présidentielles du 28 Octobre, nous nous retrouvons toutes et tous en confinement, une fois de plus, pour au moins un mois. Ainsi, nous tenions à féliciter les différentes initiatives qui avaient été mises en place par les bars, les associations et les pouvoirs publics pour laisser vivre la fête d’Halloween malgré les circonstances et qui se sont vues réduites à néant par ces nouvelles mesures.

  L’Equipe du Cannelé espère vous avoir permis de vous échapper un instant de ce nouveau quotidien qui nous suit depuis près de huit mois maintenant. Nous vous souhaitons du courage, de la santé pour vous et vos proches et de la créativité, qui vous guidera tout au long de ce nouveau confinement.

À bientôt !

Laissez Un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *