Le Lapin de Pâques

Le Lapin de Pâques

Les Galères du Lapin

C’est la période de Pâques ! Encore une belle occasion de s’empiffrer tous ensemble de chocolat. Nous attendons tous ce fameux Lundi de Pâques. Tous ? Non, un petit être redoute cette date : Le Lapin de Pâques (qui en fonction des régions et des familles se déguise soit en poule soit en cloche). Pour lui, ce moment de l’année n’est pas des plus réjouissants. Retraçons un peu sa journée pour le comprendre un peu.

Il est déjà midi et le Lapin a  fini de cacher ses oeufs dans toute la partie nord de la France. Arrivé sur Paris, sa feuille de route indique que sa prochaine étape est le le Sud-Ouest. Afin d’arriver en gare de Paris-Montparnasse il doit prendre le métro. Malheureusement coincé dans les transports parisien, la moitié des oeufs nichés dans sa poche lui a été piqué, “ On me les a sûrement tiré quand j’étais entrain de me faire contrôler, ou alors quand cette femme sourde m’a demandé de répondre à son questionnaire” se dit-il.

Enfin à Paris Montparnasse, le Lapin est au plus mal, il pleut, les grèves ont repris, son Ouigo pour Bordeaux est annulé, il doit donc  attendre quelques heures en gare pour obtenir un billet sans être certain d’avoir une place assise. Vêtu d’une veste bleue, portant sous le bras un parapluie, il consulte une énorme montre à gousset et déclare haut et fort “ en retard, toujours en retard” à l’accueil. Alice, un agent de la SNCF est intriguée par ce Lapin blanc qui s’est engouffré dans un terrier pour attendre son train après le refus d’un boulanger de lui vendre une chocolatine.

Ça y est, il est 15h, le Lapin a fini de disséminer ses oeufs dans tout le Sud-Ouest, ceux à Bordeaux se situent à jardin public. Il doit déjà partir  pour l’est de la France, mais il se dit qu’il reviendra à Bordeaux dès le lendemain parce que “c’est quand même une ville gavée bien”.

Bonne chasse aux oeufs !
La Cannelé’bise.