Bientôt onze mois que nos restaurateurs, commerçants, artisans, et lieux culturels bordelais sont contraints par des restrictions sanitaires, les empêchant de pratiquer leur activité normalement. Face à une pandémie qui semble ne jamais vouloir en finir, un regain de positivité et de nouveauté souffle de nouveau dans nos rues bordelaises. Certains ont choisi de s’adapter avec bon cœur et enthousiasme, d’autres avec humour, se démarquant ainsi de manière singulière. Voici quelques concepts originaux dont la créativité débordante a particulièrement épaté l’équipe du Cannelé d’Adresses.

 


 

Virées Nocturnes atypiques

Comment apprendre aux clients à vivre avec ces restrictions ? Comment se réinventer et continuer son activité ? Premières victimes de cette crise sanitaire, vos bars favoris se creusent les méninges pour continuer de vous surprendre. C’est le cas du café

Chez Fred, où de multiples ours en peluche ont pris place sur les terrasses dès la veille du déconfinement en juin dernier. Une façon d’apaiser les esprits, de laisser apparaître des sourires sur les visages, tout en assurant le respect des distanciations sociales.

peluche nounours géant chez Fred

 

Après un bon café en terrasse – habitude que l’on espère pouvoir reprendre très vite – quoi de mieux qu’un bon verre de vin pour se détendre après une journée de télétravail ? Tenez-vous bien, le bar à vin Le Métropolitain a bien plus d’un tour dans son sac. Lors du premier confinement, l’équipe a fait renaître son activité avec une nouvelle innovation : Le WINE LIVE 2.0 du MET. Entre amis, depuis votre canapé, un sommelier vous a invité à déguster des vins d’excellence, préalablement commandés et livrés chez vous. Chaque semaine, un nouveau thème était proposé, de quoi occuper tous vos vendredis soir. Voilà encore une nouvelle façon de s’évader autrement, en se laissant envoûter par les saveurs de nos beaux vignobles français.

plaisir du vin

Plaisirs Gourmands à la maison

Ouverture le dimanche ou encore horaires à rallonge, nos commerçants ne savent plus où donner de la tête pour faire face à la situation. De nouveaux concepts – devenus essentiels aujourd’hui – apparaissent,  comme le Click and Collect ou la vente en
Take Away, mais certains vont encore plus loin. Un de nos brunchs favoris en a fait son affaire : Le Black List Café propose maintenant une livraison à domicile en partenariat avec une coopérative bordelaise, Les Coursiers Bordelais. Une belle initiative qui permet de mettre en lumière la solidarité entre commerçants et de favoriser une rémunération au juste prix, valeurs primordiales en ces temps difficiles.

blacklist et leur innovation

Amateurs de gourmandises, nous savons le manque que vous éprouvez depuis la fermeture de vos petits coins préférés pour boire un thé, déguster un petit encas ou un délicieux brunch. Durant le confinement, bon nombre de nos commerçants vous ont proposé des recettes d’excellence à suivre sur leurs réseaux sociaux ou des lives avec des chefs renommés. Mais le petit déjeuner dans tout ça ? La jolie pâtisserie Micheline et Paulette a pensé à tout et vous propose une box petit déjeuner à commander depuis chez vous ! Brioche feuilletée, granola, jus de fruits pressé, cake savoureux et salade de fruits seront au rendez-vous.Brunch coloré

Ces restrictions ont aussi changé vos habitudes quotidiennes, et particulièrement ce plaisir du dimanche matin à choisir ses fruits et légumes sur le marché des Chartrons ou celui de Saint-Seurin. Alors, pour remplacer les étals, la Mairie de Bordeaux innove elle aussi, en revisitant nos marchés sous forme de drive pédestre. Après une simple commande sur le site bordeaux.fr, vos produits sont à récupérer sur votre marché dès le lendemain entre 10h et 12h. Une idée bien pensée pour continuer de manger local tout en soutenant nos petits producteurs !

Restaurants en réinvention

Bordeaux et ses restaurants : une grande histoire d’amour, qui s’est tristement dégradée ces derniers mois. Mais c’était sans compter sur l’esprit imaginatif de nos commerçants et restaurateurs. Le SON’ vous propose de commander la box “C’est moi le chef !”, dans laquelle vous trouverez tous les ingrédients nécessaires pour concocter un repas gastronomique chez vous. Des tutos Youtube, sur la chaîne Restaurant SON’, sont disponibles pour vous aider à élaborer votre menu !dessert gourmand

Fin novembre, l’idée d’un “Food truck so Grand Hôtel,appelé Toast, fait surface devant le Grand Hôtel place de la Comédie et vous permet de continuer à profiter de repas préparés par des chefs ! Venez y déguster un croque-monsieur brioché à l’huile de truffe, des aiguillettes de poulet panées aux épices cajun ou encore un velouté de butternut aux noisettes torréfiées. Ce nouveau food truck bordelais vous régalera à coup sûr.Food truck

La cuisine a été un passe-temps phare du confinement. D’ailleurs, certains d’entre vous ont peut-être eu l’occasion de participer aux concours organisés par C’Bon Bordeaux, qui ont connu un franc succès et auxquels ont participé de nombreux restaurants de la ville. Voilà un bon moyen de nous occuper et de nous divertir durant nos journées à la maison.

Le restaurant Charlie et Tom a, quant à lui, été à l’origine d’une initiative charitable en lançant un service d’aide au personnel soignant de Bordeaux pendant le premier confinement. Le restaurant avait pour objectif de livrer 500 repas par jour, en récoltant des fonds auprès des clients. Il s’agit là d’un admirable élan de solidarité de la part des restaurateurs envers le personnel soignant !

Culture et Loisirs en virtuel

Dans la période actuelle, les lieux de culture et de loisirs, comme les musées, les expositions, les parcs d’attractions ou les cinémas, ont malheureusement été particulièrement délaissés. Cette inactivité culturelle et récréative, qui règne dans Bordeaux depuis plusieurs mois, est d’autant plus dommageable lorsque l’on connaît la richesse de notre ville dans ces domaines. Certains endroits ont été complètement désertés, contraints de fermer leurs portes au public. D’autres ont pu rester ouverts, mais en accueillant un nombre limité de visiteurs et spectateurs. Il fallait alors trouver des solutions innovantes pour continuer à proposer aux bordelais ces activités qui leur sont chères. Plusieurs enseignes bordelaises s’y sont données à coeur joie.

Les musées et expositions de notre ville ont fait preuve d’inventivité pour continuer de nous divertir. Le Musée d’art contemporain publie chaque semaine une vidéo “L’atelier 111” sur sa page Facebook. Le concept est simple : un artiste local présente une exposition du musée à travers un atelier vidéo. Le Musée des arts décoratifs et du design offre, quant à lui, des visites virtuelles avec plan interactif, textes, images, vidéos… comme si vous y étiez ! Nous pouvons aussi évoquer le Musée des Beaux-Arts, qui a pris l’initiative de faire découvrir ses œuvres aux élèves au sein même des salles de classe, afin de continuer à leur transmettre le goût de l’art de manière ludique.

Cap Sciences, un centre d’animations et d’expositions dédiées aux sciences, a également fait face à la pandémie en lançant le #capscienceschezvous sur Facebook, qui regroupe des  vidéos scientifiques, des rencontres et des conférences en ligne ainsi que des jeux virtuels : Un moyen de continuer à se cultiver tout en étant confiné.

Nous pouvons donc remercier chaleureusement nos commerçants, restaurateurs et lieux culturels qui se sont adaptés, parfois avec brio, à la situation sanitaire actuelle. Ils ont mis leur créativité au service des bordelais et il faut les féliciter ! Nous leur souhaitons une année 2021 pleine de renouveau et d’épanouissement et nous espérons que, bientôt, la crise du Covid ne sera pour eux (et pour nous !) qu’un bien mauvais souvenir.

 

Thibault et Fiona

Laissez Un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *