Les jours s’allongent, les rayons de soleil font leur grand retour réchauffant les pierres de notre belle endormie et les cœurs des flâneurs que nous sommes.

Je vous propose aujourd’hui de repartir en balade, cette fois-ci ce sont dans les petites ruelles de Saint-Michel et Sainte-Croix que nous nous perdrons ensemble. Je vous embarque dans une douce promenade de fin d’après-midi, à l’heure où la lumière se tamise et donne de sublimes reflets dorés aux bâtiments. Le beau temps adoucit les mœurs, alors prenez avec vous vos écouteurs, une playlist qui vous met de bonne humeur et laissez-vous guider !


 

Nous commençons notre périple au niveau de la Grosse Cloche, qui n’est autre que le beffroi de l’ancien hôtel de ville. Située juste en face de vous se trouve la rue du Mirail, que je vous recommande d’emprunter. Tournez ensuite à la première à gauche, vous êtes à présent dans la Rue Saint-François. En déambulant ici, appréciez le calme de cette longue rue et observez l’architecture autour de vous.

Dans la rue Saint-François qui fait partie du chemin de Compostelle, vous pouvez remarquer un mascaron quelque peu effrayant se trouvant à l’angle de la rue de l’Observance. Arrêtez-vous quelques instants pour admirer les bâtiments de la place Camille Pelletan.

En passant à côté de cette mignonne petite librairie, choisissez un livre dans les étals de L’armoire à livres.

Vous voilà arrivé sur la place Meynard, où se trouve la basilique Saint Michel et sa célèbre flèche. Pour en apprendre plus sur son histoire, je vous conseille de vous référer à un de nos précédents articles, la lettre B de notre abécédaire sur Bordeaux et ses alentours. Cette place est particulièrement vivante et accueille le marché les matins du week-end.

Poursuivez votre escapade par un petit tour chez Les Brocanteurs du Passage Saint Michel pour chiner du joli mobilier ou bien chez Yvonne un superbe magasin de décoration d’intérieur.

Continuez ensuite votre chemin sur votre droite, passez Le bistrot du cachalot, un bar au nom rigolo et à la grille tristement fermée.

Rue Gaspard Philippe, arrêtez-vous dans la très mignonne Pâtisserie Michel MaBelle afin d’y prendre un gâteau et un café à emporter.

Tout au long de la balade levez le nez pour admirer les jolis immeubles et regardez autour de vous pour admirer la flèche. On peut la voir d’à peu près partout dans le quartier, ce qui vous permettra de l’admirer sous tous les angles.

Ensuite, je vous abandonne quelques temps et vous invite à vous perdre dans les petites ruelles, à avancer au grès de vos envies. Cherchez cependant, à arriver sur la Place Pierre Renaudel qui abrite l’Abbatiale Sainte Croix. Admirez l’église et les sublimes bas-reliefs de son portail et entrez pour y voir l’imposant orgue.

Sur la place, vous trouverez également le somptueux bâtiment de l’école des Beaux-Arts.

Vous pouvez ensuite poursuivre votre déambulation en partant sur la droite afin d’arriver sur le parc André Meunier et l’hôtel La Zoologie ou bien remonter par la rue Camille Sauvageau. C’est ce trajet que j’ai choisi. Là, admirez les petites boutiques, les balcons fleuris, et les lueurs de la fin de journée qui éclairent le haut des bâtiments. Vous croiserez sûrement une étrange charcuterie (en réalité un disquaire), des mascarons et des sculptures au coin des immeubles.

 

Vous voilà ensuite de retour sur la place de la basilique, vous pouvez y admirez son flanc. Une petite boutique de vrac et de produits locaux se trouvent également sur cette place.

Cette petite enseigne marque la fin de notre escapade ensemble.

Si le cœur vous en dit, longez les quais jusqu’à la place de la Bourse. Vous profiterez sur le chemin des arbres en fleurs et du coucher de soleil sur la Garonne.

J’espère être parvenue à vous faire (re)découvrir et apprécier le calme et l’aspect « petit village » dans la ville de ce quartier, et vous encourage à partir en escapade le plus souvent possible !

 

Pauline

Laissez Un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *